Rencontres annuelles


En 2018, c'était le tour de nos amis anglais de nous rendre visite à Dourdan, du 3 au 6 mai. Leur délégation comprenait une quarantaine de personnes, dont la maire de Great Dunmow : Mme Danielle FROST et son mari, que notre maire, Mme Maryvonne BOQUET hébergera chez elle. Leur autocar fut retardé par une circulation dense, pour cause de grève des trains et ce n'est qu'à 19h30 que les familles d'accueil françaises purent souhaiter la bienvenue à leurs invités.

Après une première soirée avec les familles d'accueil, le lendemain matin, vendredi 4 mai, était consacré à la visite de la ville du Mans, en commençant par son centre historique : La cité Plantagenêt. C'est en effet au Mans que Geoffroy Plantagenêt, comte d'Anjou et du Maine épousa, le 17 juin 1128, Mathilde, petite fille de Guillaume le Conquérant. De leur union naquit Henri, qui devint roi d'Angleterre en 1154 sous le nom de Henry II et fonda ainsi la dynastie des Plantagenêt qui régna jusqu'en 1399.

Arrivés au Mans à 10h30 nous faisons connaissance avec les trois guides qui nous conduisent d'abord à l'imposante muraille gallo-romaine, dont les vestiges fort bien conservés sont visibles au bas de la ville. Edifiée au 3ème siècle elle faisait jadis le tour de la ville sur 1300 mètres et comprenait 26 tours fortifiées.

Nous sommes ensuite montés à la cathédrale St Julien, les plus courageux à pied, les autres en autocar.

Sa construction, commencée au XIème siècle, dura jusqu'au XVème, après plusieurs destructions et reconstructions. Son architecture mélange donc le roman, pour la nef et le gothique, pour le choeur et le transept. Elle aurait du être encore agrandie, mais le manque d'argent arrêta les travaux à sa forme actuelle en 1482.

Les guides expliquent les parties les plus intéressantes, notamment les vitraux, les grandes orgues et la chapelle de la Vierge, qui a retrouvé ses peintures d'origine en 1842 après enlèvement des enduits.

Sur le côté ouest de la cathédrale, on peut voir une curieuse pierre : Un menhir en grès, placé là en 1778, provenant d'un ancien site mégalithique.

Après la cathédrale, un petit tour dans les rues pavées de la vieille ville nous permit d'admirer quelques vieilles maisons moyenâgeuses à architecture en pans de bois, très bien restaurées. Des sculptures sur les colombages indiquent souvent la profession des habitants. Après un coup d'oeil au palais des Comtes du Maine, aujourd'hui hôtel de ville, il est temps de gagner le restaurant "Le Caffé Rossi" pour un déjeuner en commun. La salle donnant sur la grande place des Jacobins offre une jolie vue sur la cathédrale. Le menu à base de spécialités sarthoises, dont les fameuses rillettes du Mans fut unanimement apprécié.

Après déjeuner nos autocars nous ont conduits au célèbre circuit des 24 heures du Mans pour la visite du tout récent musée des 24 heures. Construit en 1991 et réaménagé en 2016, le musée présente l'histoire des 24 heures, ses personnages légendaires, de très nombreuses voitures de collection, objets et photos d'archive. 

Le temps passe très vite et il est déjà temps de reprendre la route de Dourdan où nos invités sont à nouveau conviés à un deuxième dîner en famille d'accueil. Beaucoup de familles s'étaient regroupées afin de donner une ambiance plus festive à cette soirée. Le lendemain samedi était laissé libre, à l'initiative des familles d'accueil. Beaucoup ont emmené leurs invités au marché du samedi matin, toujours très apprécié par nos amis anglais. Ensuite, le très beau temps qui régnait sur notre région a été propice à de belles balades dans les environs.

En soirée eut lieu le traditionnel dîner officiel, qui avait pour cadre le restaurant Blanche de Castille de Dourdan. Dans leurs discours d'introduction les deux présidents des comités de Jumelage : Wendy BARRON et Gérard PATURAUD soulignèrent le plaisir de se retrouver et la force des liens qui unissent les familles anglaises et françaises depuis 27 ans. Un projet d'échange entre les groupes musicaux de nos deux villes est à l'étude ; Wendy et Gérard souhaitèrent qu'il puisse se concrétiser le plus rapidement possible.

L'animation musicale pendant le dîner mit une joyeuse ambiance maintenue par la reprise en choeur de chansons bien connues des anglais et français (par exemple "Yellow Submarine" des Beattles).

Le lendemain était, hélas, déjà le jour du retour à Great Dunmow de nos amis, non sans avoir, auparavant, satisfait à la traditionnelle réception officielle en mairie du dimanche matin. Les deux maires soulignèrent dans leurs discours la satisfaction de constater que notre jumelage est toujours très actif et souhaitèrent qu'il continue longtemps ainsi, en dépit de la volonté du Royaume Uni de quitter l'Union Européenne. Puis les deux maires échangèrent des cadeaux : Mme FROST remit à Mme BOQUET deux beaux livres sur le Comté de l'Essex ainsi qu'une photo du Conseil Municipal de Great Dunmow et reçut de cette dernière un "arbre du Jumelage", travail de ferronnerie remarquable d'un artisan Dourdannais. Les deux maires signèrent ensuite le livre d'or.

Après un vin d'honneur et une photo de groupe devant le parc du Parterre, il était temps pour nos amis anglais de regagner leur autocar pour le trajet retour à Great Dunmow, où ils sont arrivés vers 20h30. A l'année prochaine à Great Dunmow !

Plus de photos sont sur notre galerie et sur Google Photos (nécessite un compte Google)